Qu’est-ce que le risque en assurance ?

Malgré le fait que « le principe de risque » fasse partie intégrante de tous les contrats d’assurance, ce concept demeure peu connu ou complexe pour d’aucuns. À cet effet, il est important d’élucider ce principe afin que tout potentiel assuré ou assuré officiel comprendre le mécanisme des assurances.

Que veut dire au juste « le risque » en assurance ?

Le concept n’est pas aussi compliqué que vous puissiez l’imaginer. Dans le secteur assurantiel, cela signifie simplement la possibilité (probabilité) qu’un accident ou un préjudice se produise ou se déclare. En effet, un tel accident peut engendrer des dégâts économiques ou matériels plus ou moins considérables (en fonction du cas). C’est d’ailleurs pour que ces charges soient couvertes, qu’un particulier ou une entreprise fait sa souscription à une compagnie d’assurance qui s’en occupe. De façon juridique et technique, cet incident intitulé « risque assurable » a des caractéristiques spécifiques. Il doit être dans l’anticipation (le futur), être aléatoire ou hasardeux. De même, il doit être conforme à la réglementation (l’aspect légal) et indépendant de la volonté de l’assuré. L’assuré est censé déclarer l’incident à l’assureur afin que ce dernier apprécie et détermine convenablement le prix de garantie. Au cas où le risque s’aggrave, il faudra poursuivre cette déclaration. Pour plus de découvertes sur le concept, vous pouvez visiter ce site.

La notion de « risque aggravé »

Les contrats d’assurance tiennent aussi compte de la seconde forme de risque connue sous l’appellation de « risque aggravé ». Prenons le cas d’un conducteur d’automobile (assuré) qui a été victime de plusieurs sinistres. Entre autres, il peut s’agir de la perte de son permis de conduire, le cas d’un malus considéré comme trop élevé ou le contrôle de la police lorsque celui-ci est en état d’ivresse. Dans de telle situation, on parle de risque aggravé. À cet effet, l’assureur de ce conducteur exigerait sans doute une augmentation du coût du contrat d’assurance qui les relie. Vous avez, dès à présent, une bonne connaissance de la notion du risque dans le secteur des assurances.