Parlons un peu d’inflation

Vous faites partie de ces personnes qui entendent parler de déflation, de désinflation, de stagflation ou d’inflation sans vraiment savoir ce qu’il en est ? Nous allons vous aider à comprendre, mais pour cette fois-ci, nous resterons seulement au niveau de l’inflation.

Qu’est-ce que l’inflation ?

Ce terme désigne l’augmentation durable et auto entretenue des prix des biens et des services. En d’autres termes, c’est la « perte du pouvoir d’achat de la monnaie matérialisée par une augmentation générale et durable des prix ». Elle se manifeste par l’accroissement de la circulation de la monnaie. Cliquez ici pour plus d’informations l’économie.

Les différents niveaux d’inflation

Il y a en effet différents niveaux d’inflation. À savoir la stabilité des prix avec un taux d’inflation inférieur à 2 %. Il y a aussi ce qu’on appelle inflation rampante avec un taux de 3 à 4 % par an, l’inflation ouverte lorsque la hausse est de 5 à 10 % et l’inflation galopante ou hyperinflation lorsque le taux est supérieur à 20 %.

Les différents types et causes de l’inflation

Il y a l’inflation monétaire qui est l’augmentation de la masse monétaire par la banque centrale. La cause de ce type d’inflation est tout simplement une mauvaise gestion de l’État. L’inflation par les coûts qui est due à l’augmentation du prix des importations et qui a des conséquences dans le prix de vente du produit final. L’inflation par un manque de confiance en la monnaie ainsi que la dévalorisation de celle-ci en cours de change est également source d’inflation.

Les conséquences de l’inflation

Nombreuses sont les conséquences de l’inflation, pas forcément négatives. Il y a notamment la hausse des salaires dans certains pays développés, l’allègement de la dette pour les débiteurs. L’inflation favorise également les exportations et les détenteurs d’actifs.