L’incontinence urinaire, une maladie gênante

Certaines maladies, en plus de faire souffrir, sont gênantes vis-à-vis des personnes qui se trouvent près de soi. L’incontinence urinaire fait partie de ces maladies. Parlons-en.

 Qu’est-ce qu’on entend par incontinence urinaire ?

L’incontinence urinaire est le fait qu’il est impossible de se retenir d’uriner. L’urine tombe donc d’une manière involontaire et cela se passe le jour comme la nuit. En fait, il n’est pas vraiment considéré comme une maladie, mais plutôt d’un symptôme lié à un problème physique. 2 fois plus de femmes que d’homme souffrent de l’incontinence urinaire, tout simplement pour la raison d’anatomie. Ce trouble est très gênant, c'est pourquoi peu de personnes en parlent à leur médecin. Il existe différents types d’incontinence urinaire. À savoir l’incontinence urinaire à l’effort, l’incontinence urinaire d’urgence, l’incontinence urinaire mixte, l’incontinence urinaire par regorgement, l’incontinence fonctionnelle et l’incontinence totale. Vous trouverez plus d’informations via ce lien.

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire ?

Il existe différentes causes en fonction du type d’incontinence. Cela peut être l’affaiblissement des muscles du périnée à cause d’une grossesse, d’un accouchement ou tout simplement de la vieillesse. Cela peut également être une descente de la vessie due à la faiblesse ou à l’étirement des tissus situés entre la vessie et le vagin pour les femmes et un trouble de la prostate due à une chirurgie pour les hommes. Il est aussi possible que l’incontinence urinaire vienne d’un problème de santé (diabète, maladie de parkinson, etc.), ou à la prise de médicaments comme les antidépresseurs et les relaxants musculaires. Comme conséquences, l’incontinence urinaire peut perturber la vie sociale, sexuelle et professionnelle. Elle peut également provoquer des rougeurs de la peau entourant les parties génitales et augmente le risque d’infections urinaires à répétition.