Les conditions d'éligibilité d'une garantie loyer impayé

Pour prévenir les différentes litiges pouvant survenir entre les propriétaires et leurs locataires, une idée géniale a été pensée et mise en application: il s'agit de l'assurance loyer impayé. Lesdits litiges proviennent souvent d'un non-paiement de loyer ou d'une détérioration immobilière. Néanmoins, cette assurance obéit à certaines règles ou critères d'éligibilé. Venez en savoir davantage sur l'assurance loyer impayé.

Mode de fonctionnement

La garantie loyer impayé (GLI) est une assurance permettant au propriétaire de biens immobiliers locatifs d'être indemnisé lorsque son locataire fait une défaillance financière. Les clauses du contrat évoquent clairement le nombre de mois et le montant à payer:voir le site  https://baikalfishing.com/ pour en savoir plus. Outre les loyers impayés, la GLI prend également en compte les détériorations immobilières et autres frais de contentieux... Elle protège le propriétaire des éventuels manquements du locataire à son devoir. Mais tout le monde ne peut pas souscrire à une telle garantie car l'assureur définit des conditions spécifiques à respecter pour en bénéficier.

Conditions liées au locataire

Il s'agit bien sûr des conditions à respecter avant la signature du contrat avec le propriétaire. Le premier critère est la solvabilité de l'assuré, vérifié par l'assureur. Si ce dernier ne se rend compte que tardivement de votre incapacité initiale à payer votre loyer, vous ne serez en aucun cas indemnisé. Ensuite, le locataire doit être dans une situation professionnelle régulière (perception régulière de revenus). Il n'est donc pas rare que les locataires ayant un CDD voient leurs dossiers refusés au profit des CDI.

Conditions liées au propriétaire

Pour souscrire à une GLI, le propriétaire doit lui aussi respecter certaines règles: les conditions de logement en premier lieu. En effet, le logement doit répondre aux normes de location du statut avancé auprès de l'assureur; sans quoi, votre dossier sera refusé. Ensuite, il y a le respect strict des différentes clauses du contrat de bail: clauses résolutoire et de solidarité. Enfin, viennent les conditions de documents: le propriétaire ou bailleur devra fournir tous les documents demandés par l'assureur.